décembre 6, 2021

SANTE221

L'info au-delà du diagnostic

Un modèle humain d’embryon développé à partir de cellules souches

Des scientifiques ont développé un modèle humain d’embryon à partir de cellules souches embryonnaires humaines, qui reproduit en laboratoire les premiers stades de son développement, une avancée en trois dimensions qui pourrait s’avérer utile pour étudier les malformations congénitales ou d’autres anomalies, selon une étude.

Selon les équipes de l’Université de Cambridge (Grande-Bretagne) et de l’Institut Hubrecht (Pays Bas), dont les travaux sont parus jeudi dans la revue scientifique Nature, ce modèle de pseudo-embryon permet d’observer des processus inédits sous-jacents à la formation du corps humain, jamais directement observés auparavant.

Ce système est « une première étape vers la modélisation de l’émergence du plan du corps humain, et pourrait s’avérer utile pour étudier ce qui se passe lorsque les choses tournent mal, comme dans les malformations congénitales », estime le Dr Naomi Moris (Département de génétique de l’Université de Cambridge) co-auteure de l’étude.

Le modèle développé par les chercheurs ressemble partiellement à un embryon âgé de 18 à 21 jours.