décembre 7, 2021

SANTE221

L'info au-delà du diagnostic

Avortement médicalisé en cas de viol ou d’inceste: Un sondage tâte le pool des sénégalais

L’interruption  de  la  grossesse  devrait  être  une  option si  la  santé  d’une  femme  enceinte   est  à  risque.  A  cette  thèse,  au  moins   76%  de  la  population  sénégalaise  sont  favorables. Quand    à  la  question  de  l’interruption    de  grossesse  au  cas  où  la  santé  mentale  de  la mère  est  menacée,  au  moins  57%  sont  d’accord.  Pour  l’avortement  médicalisé.  Dans  la  même  dynamique 43%   ne  partage  l’idée  selon  laquelle l’interruption de  grossesse  devrait  être  une  option  si  le  médecin  détermine  qu’une  personne  est  violée.   Un  sondage   commandité  par  l’association des  journalistes  en  santé  populations  et  développement  (Ajspd) en  partenariat  avec PP Global .  la  dissémination  des  résultats  du  sondage  s’est  tenue  ce  mercredi 14 octobre. Les  acteurs  s’expliquent  de  manière  plus  large  sur  cette  vidéo …

Regardez