décembre 6, 2021

SANTE221

L'info au-delà du diagnostic

Si vous remplacez le Soja avec la Viande: voilà ce qui vous attend…

La mode du soja ne faiblit pas. En 2019, on estime qu’environ 67% de Français ont consommé des produits à base de soja (tofu, yaourts, huile, steaks de soja…), contre 41% en 2014, soit une augmentation de 63% en seulement 5 ans. Pointé du doigt comme un potentiel perturbateur endocrinien, quels sont les réels bienfaits et méfaits du soja ?

Beaucoup de consommateurs, désireux de réduire leur consommation en viande, se tournent vers le soja, très riche en protéines végétales et riche en acides gras poly-insaturés (Oméga-3, 6 et 9) par rapport à la proportion en acide gras saturés. En effet, en comparaison de la viande rouge, pour 100 grammes, on retrouve environ 35 g de protéines dans les graines de soja contre 21 g dans la viande rouge, pour un apport quotidien recommandé de 1 gramme de protéines par kilo de poids corporel. 19 g de lipides dans les graines de soja (dont 10,8 g d’acides gras poly-insaturés et 2,7 g d’acides gras saturés) contre 3,5 g de lipides dans la viande rouge (dont 0,5 g d’acides gras poly-insaturés et 1,2 g d’acides gras saturés). L’apport quotidien recommandé en lipides est d’environ 100 g. La part des acides gras saturés ne doit pas dépasser 26 g, 432 kilocalories pour les graines de soja, contre 143 kcal avec la viande rouge, pour un apport quotidien recommandé d’environ 2000 kcal.

Ces effets négatifs, aussi liés aux isoflavones, seraient différents en fonction de l’âge du consommateur, de la quantité de soja consommée, du taux de transformation du soja, etc… Dès lors il est difficile de conclure quant aux risques liés aux isoflavones. Les autorités de santé recommandent de ne pas dépasser, par jour, 1 mg d’isoflavones pas kilo de poids corporel. Par mesure de précaution, la consommation de soja est contre-indiquée chez les enfants de moins de 3 ans et les femmes enceintes.

Des études complémentaires analysant les effets à long terme d’une forte consommation en soja sont donc nécessaires. Il vaut mieux donc consommer le soja avec modération. N’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant.

santesurlenet