décembre 6, 2021

SANTE221

L'info au-delà du diagnostic

Faux médicaments: le laisser aller de l’Etat face à l’équation  »Keur Serigne-Bi »

Avec la saisie record de faux médicaments non autorisés à la Patte d’Oie par la Sûreté urbaine de Dakar, les yeux sont tournés vers « Keur Serigne bi », qui est un véritable laboratoire à coeur ouvert sur la capitale dakaroise.

Avec la saisie qui est évaluée à plusieurs milliards de nos francs, Kritik informe que les Associations de consommateurs et professionnels du secteur attendent l’ouverture d’une information judiciaire.

C’est un secret de polichinelle que les médicaments contrefaits circulent dans les marchés comme de petits pains. Pendant que les soldats de l »économie réussissent des saisies importantes, les marchés de l’intérieur du pays sont approvisionnés quotidiennement.

Pire, « Keur Serigne Bi », adresse référencée par les gérants d’officine , reçoit dans la plus grande illégalité des clients qui n’ont pu trouver des médicaments, souvent prescrits, sur les étagères.