décembre 6, 2021

SANTE221

L'info au-delà du diagnostic

VACCINATION-COVID : La leçon du Professeur Koumé aux familles qui retiennent « leur vieillards »

Aujourd’hui encore, des familles s’opposent à la vaccination des personnes âgées. «  Il y a des personnes âgées qui se cachent pour aller se faire vacciner parce que leurs enfants ne sont pas d’accord avec la vaccination »selon le professeur Mamadou Koumé Chef du Service de gériatrie à l’hôpital Fann. « Personne n’a le droit de vie et de mort sur une personne. Une personne âgée est indépendante tant qu’elle n’a pas atteint un niveau qui permet de mettre sous cris-râtelle, la famille doit la laisser décider si elle doit se vacciner ou pas. Dans la pratique il faut penser dépister toute sorte d’affection chez les personnes. Ces dernières peuvent avoir besoin d’oxygène sans manifester cela à cause du vieillissement de son système de régulation » a insisté le docteur. Il ajoute que les personnes âgées qui sont reçues dans son service  et qui se sont vaccinées, ne développent pas  souvent des formes sévères. Leur hospitalisation nécessite quelques quatre jours

« Nous  sommes à un taux de vaccination de 50% chez les populations âgées avec comme conséquence une baisse de la transmission et de la baisse de la mortalité. Il faut convaincre encore les populations âgées d’aller se faire vacciner parce qu’elles sont quand-même les gardiennes de notre patrimoine des valeurs ancestrales. Elles doivent continuer à jouir en toute lucidité  de leur rôle de médiateur social. De ce point de vue, les personnes âgées doivent non seulement continuer  à se faire vacciner mais à respecter les mesures barrières ».  Il a conseillé aux personnes âgées d’éviter les foules.

 

Yandé Diop