décembre 6, 2021

SANTE221

L'info au-delà du diagnostic

MALADIES CARDIOVASCULAIRES ET COVID : Comorbidité redoutable !!!

Les principales comorbidités liées au décès de Covid sont d’ordre cardiovasculaire dans la plupart, dans plus de 50% des cas. L’hypertension artérielle est retrouvée dans 32% des cas de décès de Covid-19. Ce taux passe à 11% lorsque c’est associé au diabète. L’hypertension est encore plus grave lorsque c’est associé aux autres facteurs de risque. Les AVC représentent une comorbidité chez 7,1% des décès liés à la Covid-19. Toutes les autres cardiopathies réunies ont été retrouvées dans près de 5, 5% des causes de décès liées à la Covid 19. Le surpoids et l’obésité est aussi un facteur important de comorbidité puisque 5, 5% des décès liés à la Covid sont retrouvés chez des patients obeses, même si ces patients sont jeunes. Ces chiffres ressortent  d’une évaluation préliminaire sénégalaise de cardiologie avec le concours du ministère de la Santé et particulièrement le Centre d’opération des urgences sanitaires (COUS), chez les patients décédés d’une Covid.

La comorbidité en question

La comorbidité cardiovasculaire fait référence aux antécédents d’AVC. Il s’agit de tous les patients qui ont une fois présenté un accident vasculaire cérébral. Il y a aussi les maladies coronaires. Ce sont les artères qui nourrissent le cœur. Lorsqu’une personne présente ses maladies coronaires, cela peut poser une douleur de la poitrine appelée angine de poitrine et cela peut aller jusqu’à causer un infarctus du myocarde appelé crise cardiaque. Il y a beaucoup d’autres comorbidités d’ordre cardiovasculaire tel que les valvulopathies qui sont des maladies des valves touchant principalement les jeunes, les enfants, les adolescents selon le docteur Mounir Dia. « Ces valvulopathies lorsqu’elles survivent dans un contexte de covid-19 peuvent entrainer des formes très sévères chez ces patients qui sont malgré tout très jeunes. De façon générale, toutes les maladies cardiovasculaires exposent à ces formes graves et particulièrement les patients qui ont une fois eu un problème de thrombose. Qu’il s’agisse de thrombose veineuse puisse que la maladie covid-19 entraine beaucoup de thromboses chez les patients qui en sont atteints particulièrement chez les patients présentant une cardiopathie, une maladie cardiovasculaire » dit-il.  Le secrétaire  général de la société sénégalaise de cardiologie  ajoute que, lorsqu’un sujet porteur de maladie cardiovasculaire est atteint de Covid, plusieurs formes de complications sont redoutées.

L’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle l’une des principales maladies cardiovasculaires à risque. Cette hypertension est d’autant plus à risque qu’elle n’est pas bien contrôlée ou bien suivie. Elle est encore d’autant plus grave lorsqu’elle est associée à d’autres facteurs de risque tel que le diabète, le cholestérol, l’obésité et le tabagisme. Il faut noter que les personnes porteuses de maladie cardiovasculaire ont un risque très important de faire une forme sévère de Covid-19.Elles présentent un risque important de décéder de cette pathologie lorsqu’elles sont infectées par la Covid. « Ce risque de gravité augmente particulièrement lorsque la maladie cardiovasculaire n’était pas connue ou n’était pas suivi ou n’était pas bien traitée ou encore n’était pas bien contrôlée » a notifie le docteur Mounir Dia.

Pourquoi faut-il se vacciner ?

Il faut  tout faire pour se faire vacciner. Les formes graves dans le cas de covid-19, particulièrement chez les patients atteints de maladies cardiovasculaires, surviennent principalement chez les patients qui ne sont pas vaccinés ou dont la vaccination n’est pas complète.  C’est pourquoi il convient de tout faire pour que ces pathologies cardiovasculaires soient bien contrôlées afin d’éviter ces formes sévères selon toujours le docteur Mounir Dia. La société sénégalaise de cardiologie  recommande trois mesures principales : La première mesure c’est de se faire vacciner. La deuxième mesure c’est de respecter votre suivi médical.  Et la troisième de toujours respecter les mesures barrières.